Un automne sur le terrain – Amérique latine

Les missions du siège social au Guatemala, au Pérou et au Honduras

L’automne 2022 a été marqué par le retour sur le terrain de plusieurs employés·es du siège social de Montréal ! Voici les faits saillants des missions de Linda Gagnon et Sabrina Gemme dans nos pays d’intervention en Amérique latine.

Guatemala

Linda Gagnon, chargée de programme – Amériques et Égalité

9-12 octobre : C’est avec les volontaires en égalité entre les femmes et les hommes des bureaux de SUCO en Amérique latine que j’ai participé à la III Cumbre internationale des femmes autochtones de Abya Yala (Amérique), au Guatemala. Quelques-unes de nos organisations partenaires ont également été présentes à l’événement, dont FENMUCARINAP, du Pérou, AMIR du Honduras et l’association des femmes mayas Oxlajuj E du Guatemala. 

Ce sommet, qui a réuni plus de 500 femmes de 9 pays de la région, fût l’occasion d’entendre les femmes autochtones dénoncer les violences et le racisme structurel qu’elles subissent, mais aussi de discuter des stratégies de coordination et de positionnement des demandes des femmes face aux États. Cet événement a été marquant de multiples façons, mais ce qui m’a frappée avant tout, c’est l’écoute et le grand respect des femmes entre elles qui ont libéré leur parole et permis le partage de leurs expériences douloureuses de violence, de discrimination et de racisme qu’elles vivent quotidiennement. Mais j’ai aussi constaté leur résilience et leur désir de se battre pour changer les choses par tous les moyens possibles. La jeunesse présente a aussi été une grande source d’inspiration pour moi, mais aussi pour toutes les femmes présentes, et cela sans laisser de côté toutes les générations de femmes qui se sont impliquées dans les luttes qui restent encore à mener. 

14 octobre : Direction Solola pour rencontrer notre partenaire l’Association des femmes mayas Oxlajuj E, un groupe de femmes qui a relancé la production d’amarante (une plante nutritive dont les graines ressemblent au quinoa) et mis sur pied une petite usine de transformation pour mieux la commercialiser et ainsi créer une source de revenus aux femmes de la région. Cette visite, réalisée avec le représentant de SUCO au Guatemala ainsi que les volontaires EFH, a été une source d’inspiration pour nous tous et toutes, entre autres, car nous avons appris que cette plante sacrée pour les Mayas s’est vue interdite de production pendant la conquête des espagnols sous prétexte qu’elle servait aux rites «païens». Heureusement, grâce à ces femmes, elle redevient une source de nourriture et retrouve un peu de son origine première.

Finalement, nous sommes allés à la rencontre de Wakib Kiej, un dernier partenaire qui est en fait un regroupement d’ une dizaine d’organisations paysannes, de femmes, de jeunes, communautaires et qui oeuvre, entre autres, à la défense des droits (fonciers, des femmes, du territoire) et à l’adoption de lois favorisant la participation politique des personnes. Ce qui m’a frappée le plus de cette organisation est sa capacité à rallier des organisations très différentes, mais qui se solidarisent des luttes de chacune d’entre elles.

Moment marquant

Ce qui m’a marquée le plus a été la résilience et la solidarité des femmes, qui malgré tout ce qu’elles doivent affronter tant individuellement que collectivement, se mobilisent pour changer leur vie et celle de leur communauté. Je tiens aussi à reconnaître la valeur de nos coopérantes en égalité qui, malgré les obstacles, accompagnent jour après jour nos partenaires pour améliorer la vie des femmes, des jeunes, des hommes et ce dans le respect de leur territoire et de leur culture.

Pérou

Sabrina Gemme, Chargée de projet – volontariat

20-21 novembre : Rencontre avec notre partenaire FEMNUCARINAP lors d’un souper au restaurant, puis voyage vers la ville de Piura pour rencontrer notre partenaire Centro Ideas et la stagiaire du Programme de stages internationaux pour les jeunes, qui y a fait un stage en présentiel.

22 au 24 novembre : On part vers la région d’Ancash pour rencontrer notre partenaire ALLPA ainsi que 2 communautés rurales appuyées par ALLPA et SUCO. 

Nous visitons la coopérative JUVEDEC, qui a anciennement participé à notre projet phare FORMAGRO. Nous sommes accueillis en grand avec un délicieux petit déjeuner : pain, confiture de fraises artisanale et lait frappé aux fraises provenant de leurs plantations situées à quelques mètres de là. Puis, nous visitons des plantations de fraises en haute altitude et on nous explique les techniques agricoles et les expérimentations mises en place par les producteurs et productrices. Finalement, on visite de leurs installations de cochons d’inde (aussi appelés “cuy”), une nouvelle activité instaurée par la coopérative. La visite se termine par un repas traditionnel mettant le cuy à l’honneur.

Le lendemain, nous faisons une visite de fromageries et rencontrons les productrices qui nous expliquent que la production et la vente du fromage est devenue une importante activité génératrice de revenus pour elles. Les acheteurs·ses demandent spécifiquement leur fromage, qui depuis l’appui d’ALLPA et des volontaires et stagiaires de SUCO, dispose d’une image de marque bien définie et d’un seau pour identifier le fromage produit par ces femmes, attestant de la qualité du processus de fabrication du fromage. 

25 novembre : Dernière journée au Pérou ! Nous nous rendons à l’Ambassade du Canada au Pérou pour une rencontre avec les représentants·es.

Honduras

28 novembre : Nous rencontrons notre partenaire AMIR en avant-midi et en profitons pour visiter leur usine de transformation pour la production de produits alimentaires (vins de fruits, confiture, gelée de fruits, bonbons, aliments congelés). Nous avons eu une belle discussion avec une employée, qui nous explique l’histoire de l’organisation par et pour les femmes, ainsi que sa croissance jusqu’à la commercialisation de leurs produits dans les marchés et les foires.

Nous dînons ensuite avec le responsable du projet Las Hormigas, dans lequel nous avions déployé des anciens stagiaires par le passé. Puis, nous terminons la journée avec une visite de notre partenaire FIPAH en après-midi. 

29-30 novembre : Nous visitons deux anciens partenaires du PSIJ, Centro Cultural Hibueras et Red Comal, puis nous rendons à l’ambassade du Canada au Honduras pour parler du programme de stages internationaux pour les jeunes. Nous nous arrêtons finalement pour dîner avec l’équipe de SUCO Honduras

1er décembre : Dernière journée au Honduras ! Nous visitons notre partenaire Red de desarrollo sostenible – Honduras qui nous fait faire un tour de ses installations. J’ai été surprise de la taille de l’organisation : c’est une très grande équipe avec d’aussi grandes installations !

Lisez également « Un automne sur le terrain – Afrique de l’Ouest » !