SUCO obtient l’appui du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie pour un nouveau projet

Agriculteur et agricultrice - Nicaragua 2015

Un nouveau projet de solidarité pour les femmes

La COVID -19 a durement touché le continent américain et tout particulièrement les femmes, souvent seules responsables du bien-être de leur famille. Malgré ce contexte, SUCO est heureuse d’annoncer que le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) a accordé dans le cadre de son Plan de soutien aux organismes de coopération internationale un financement de 275 000 $ pour soutenir le projet présenté par notre organisation.

Le plan du ministère reconnait que les organismes de coopération internationale sont des partenaires de premier plan du ministère dans la mise en œuvre de la Vision internationale du Québec et que la pandémie a des répercussions considérables et durables sur la santé et les moyens de subsistance des populations des pays les plus vulnérables. [1] Le projet soumis par SUCO et qui sera mis en œuvre grâce à l’appui du MRIF soutiendra le fonctionnement de SUCO, et plus particulièrement, des actions de solidarité avec des groupes de femmes de trois pays d’Amérique centrale et du Sud où nous sommes déjà présents.

SUCO au Nicaragua, au Honduras et au Pérou

Afin de prendre en compte les effets dramatiques de la pandémie de la COVID-19 sur les organisations et les populations, particulièrement les femmes, au Pérou, au Nicaragua et au Honduras, nos partenaires locaux ont partagé avec notre équipe en juillet dernier des plans d’intervention à court terme afin de répondre à leurs besoins, ce qui nous a permis de déposer ce projet au ministère. Le financement reçu permettra donc le maintien de leur fonctionnement de base et à la mise en place d’actions au bénéfice des femmes et de leur famille.

Au Nicaragua et au Honduras, la sécurité alimentaire et les activités génératrices de revenus seront au cœur des actions. Par exemple, avec l’appui du MRIF, il nous sera possible d’appuyer le fonctionnement de l’entreprise de transformation alimentaire de l’Association des femmes intibucanas renouvelées (AMIR) qui emploie une vingtaine de femmes, et d’appuyer la relance de la production agricole des femmes membres de l’association hondurienne. Au Nicaragua, en plus de favoriser la production alimentaire, l’Association Projet Miriam mettra en place diverses actions de prévention de la violence conjugale, un fléau exacerbé par le confinement de la population. 

Au Pérou, Centro IDEAS se concentrera quant à lui sur l’accès aux services de santé et particulièrement de santé sexuelle et reproductive, gravement limité par la priorité donnée aux services de détection et de soins des malades atteints de la COVID-19.

Le financement qui a été octroyé par le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie est plus qu’essentiel pour répondre aux différents défis économiques, sanitaires et sociaux qu’affrontent nos partenaires et les populations qu’elles accompagnent en Amérique centrale et du Sud dans le cadre de la pandémie COVID-19.


[1] https://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/appels-a-projets/plan-de-relance/actions-solidarite-internationale


Renseignements supplémentaires:

Linda Gagnon
Chargée de programme – Pôle Amériques
(514) 272-3019 poste 228
Courriel: lindagagnon@suco.org