Transition

Chez SUCO, nous sommes convaincus de la place centrale qu’occupent les jeunes au sein des mouvements sociaux et tout particulièrement ceux en faveur de l’action climatique. Engager les jeunes et leur donner les moyens d’agir est donc plus qu’une nécessité, il s’agit de notre responsabilité.

De cette volonté est né le programme Transition qui offre deux volets complémentaires.

L’atelier Nous sommes la Transition

Dans le cadre du programme Transition, ton engagement pour l’environnement, nous offrons gratuitement aux étudiants·es du secondaire, du cégep et d’université un atelier clé en main qui s’intègre parfaitement au sein du curriculum de classe.

Lors de cet atelier, nous aborderons, entre autres, de manière ludique, participative et positive les sujets suivants :

  • l’importance des systèmes alimentaires viables
  • les choix alimentaires et leurs impacts sur les changements climatiques
  • les différentes initiatives d’agroécologie mises en place par les équipes de SUCO de concert avec les communautés locales des pays où nous sommes présents (comme le projet Formagro au Pérou ou bien le projet de souveraineté alimentaire de Yélémani au Burkina Faso)
  • les solutions à la portée de toutes et tous mises en place au Québec

Vous travaillez avec des jeunes et souhaitez recevoir l’atelier dans votre école ou votre organisme? Réservez vite votre session. L’atelier part en tournée, à travers tout le Québec, dès le 1er septembre 2022!

Si vous souhaitez connaître tous les détails concernant l’atelier et notre approche, téléchargez notre brochure d’information ci-dessous ou contactez Maureen Ogeard chargée de projets programmation nationale à maureenogeard@suco.org.

Le cercle Transition, ton engagement pour l’environnement

La première cohorte du Cercle débutera au début de l’année 2023! Plus de détails seront fournis prochainement, restez à l’affût! Et pour ne rien manquer, inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre.

Photos et vidéos

Notre programmation nationale est rendue possible grâce au soutien financier d’Affaires mondiales Canada et du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.