Et si le volontariat était fait pour vous ?

Un mandat de volontariat est une expérience de travail où la personne volontaire contribue, grâce à son expertise dans un domaine spécifique, à renforcer les capacités d’une ou plusieurs organisations partenaires avec lesquelles SUCO collabore, selon le besoin énoncé par le partenaire. Dans le cas d’un mandat de volontariat à l’international, la personne volontaire reçoit une allocation de subsistance et est appelée à se déplacer dans l’un de nos neufs (9) pays d’intervention pour une période donnée afin de réaliser son mandat, en co-créant des solutions avec les communautés locales. Dans le cas d’un mandat de volontariat virtuel, la personne volontaire appuie plutôt une organisation partenaire sur un besoin spécifique, à temps partiel, en ligne.

Vous avez envie d’approfondir et de partager vos connaissances et compétences, tout en vivant une expérience hors du commun ?

Devenez actrice ou acteur de changement pour un monde plus solidaire, équitable et durable en participant au Programme de coopération volontaire !

Le Programme de coopération volontaire (PCV)

Le PCV vise à accroître la performance de nos 58 partenaires locaux par la mise en œuvre d’initiatives de développement plus inclusives, novatrices et durables sur le plan environnemental, et qui font progresser l’égalité des genres.

Qui peut être volontaire ?

Toute personne majeure ayant la nationalité canadienne ou la résidence permanente canadienne ainsi que les qualifications professionnelles requises pour le mandat.

Quels sont les pays d’intervention ?

Nos mandats de volontariat appuient des organisations au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Togo, ainsi qu’au Honduras, au Nicaragua, au Pérou et au Guatemala.

Quelle est la durée des mandats ?

La durée du mandat dépend du besoin énoncé par l’organisation partenaire. Un mandat long terme est d’une durée d’un an et les mandats courts termes sont de un (1) à neuf (9) mois.

Quels sont les avantages associés ?

Pour les mandats de volontariat à l’international, nous offrons une allocation de subsistance, des assurances, les billets d’avion et un budget de déplacement sur le terrain en plus de couvrir les frais de location du logement. Un montant maximum est établi par SUCO pour la location d’un logement selon le pays, la région et le prix du marché.

Êtes-vous un·e étudiant·e en fin de parcours universitaire avec un horaire chargé ? Ou plutôt une personne retraitée avec beaucoup d’expérience à la recherche d’un nouveau défi ? Postulez pour nos mandats de volontariat virtuel !

Ces mandats durent généralement entre 1 et 4 mois et peuvent être réalisés à partir de n’importe où dans le monde, à temps partiel et selon votre horaire. En contrepartie, nous offrons la formation, l’accompagnement et l’inscription à la CNESST, sans oublier une expérience professionnelle de portée internationale. Tentez votre chance !

Consultez nos mandats par secteur d’expertise

Agriculture et agroécologie

Communications

Égalité entre les femmes et les hommes

Entrepreneuriat

Environnement

Gestion

Nutrition

Représentant·e pays

Ressources humaines

Suivi, évaluation et apprentissages

Pourquoi réaliser votre mandat avec SUCO ?

Notre approche

Inscrite dans la continuité, notre approche de renforcement des capacités et de co-construction de solutions passe par l’analyse des besoins avec les acteurs·rices locaux·ales.

La formation

Donnée avant et pendant votre mandat, la formation en présentiel et en virtuel permet de vous préparer adéquatement au partage de connaissances en contexte interculturel.

L’accompagnement

Offert par les équipes de Montréal et de nos bureaux pays, nous vous accompagnons dans toutes les étapes de la réalisation de votre mandat : suivis au début, pendant et à la fin du mandat, évaluation du déroulement du mandat avec les représentants·es pays et les partenaires impliqués, communauté de pratique, etc.

« Une expérience enrichissante sur le plan tant personnel que professionnel que je conseillerais à toutes les personnes préoccupées par les enjeux de développement international et désireuses de contribuer à relever les défis qui en découlent. J’ai été enchanté par la découverte de la pluralité des profils et des parcours des personnes engagées dans la lutte pour le développement social et l’accès à un réseau plus vaste de personnes animées par les mêmes idéaux que moi. »
Adbel Adhime Salami, Volontaire transversal en Développement et gestion de projets innovants en Côte d’Ivoire (août 2022-mars 2023)
« Ce processus m’a appris, d’une part, à admirer et à valoriser davantage le noble travail qu’accomplit une agricultrice ou un agriculteur en cultivant la terre et en produisant des aliments pleins de richesses naturelles et d’une culture millénaire ; d’autre part, la capacité d’adaptation et de résilience face au changement climatique, qui est aussi une opportunité de garantir l’agrodiversité et la sagesse ancestrale. »
Yani Vasquez, Volontaire collaboratrice spécialisée en environnement au Pérou (juin 2021-juin 2023)

Est-ce qu’un mandat de volontariat est du bénévolat ?

Cette question nous est souvent posée, et la réponse est non ! Le volontariat et le bénévolat sont deux choses différentes.

Dans le cas des mandats de volontariat à l’international, les volontaires s’engagent selon un contrat, reçoivent une allocation de subsistance en contrepartie de cet engagement, sont encadrés par SUCO et réalisent un mandat à temps plein pour une durée précise.

Dans le cas des mandats de volontariat virtuels, les volontaires s’engagent toujours selon un contrat, reçoivent de la formation et un accompagnement tout au long de leur mandat et sont inscrits à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour une protection supplémentaire. Ils et elles sont encadrés·es par SUCO ou une organisation partenaire et réalisent un mandat à temps partiel pour une durée précise.

Dans le cas du bénévolat, les bénévoles s’engagent pour une cause qui leur tient à cœur sans contrat, ne reçoivent aucune compensation monétaire, ne sont généralement pas soumis à des contraintes de temps et s’adonnent majoritairement au bénévolat à temps partiel.

Comment puis-je appliquer pour un mandat ?

Rendez-vous sur notre site carrière Agora et sélectionnez le mandat qui vous intéresse. Ensuite, posez directement votre candidature en ligne au bas de la page.

Est-ce possible de réaliser plusieurs mandats différents avec SUCO ?

Absolument ! Il est possible d’appliquer pour un second mandat une fois le premier terminé.

Peut-on renouveler son mandat ?

Oui, il est possible de renouveler votre mandat et de continuer votre travail si le besoin identifié par nos partenaires est toujours présent.

Faut-il toujours avoir plusieurs années d’expérience professionnelle avant d’appliquer pour un mandat?

Généralement, les mandats de volontariat requièrent quelques années d’expérience professionnelle afin de pouvoir appuyer adéquatement les organisations partenaires dans les champs d’expertises requis.

Dois-je attendre d’être diplômé pour réaliser un mandat?

Le Programme de coopération volontaire demande aux volontaires d’avoir obtenu au moins un diplôme d’études postsecondaires avant d’appliquer pour un mandat.

Puis-je réaliser un mandat court entre 2 sessions de cours à l’université?

Si vous avez déjà obtenu un diplôme d’études postsecondaires, oui, il est possible de réaliser un mandat court entre 2 sessions d’université, ou encore un mandat en ligne, à distance. Certains mandats peuvent être réalisés dans le cadre d’un stage, si d’une part votre établissement d’enseignement accepte et, d’autre part, si les exigences du programme d’études sont en accord avec les normes du PCV et celles de SUCO.

Est-ce que le Programme de coopération volontaire propose aussi des stages ?

Non, le programme ne propose pas de stages. Toutefois, si vous souhaitez obtenir de l’expérience dans une organisation de coopération internationale, nous vous suggérons de commencer par vous engager au sein de notre programmation nationale. Ceci vous permettra de développer de nouvelles compétences et habiletés et de rencontrer des gens partageant des valeurs similaires !

Découvrez les articles de nos volontaires

Les mandats issus du Programme de coopération volontaire (PCV) sont financés par Affaires mondiales Canada.

Crédits photos : Marcial Vargas Marquez (Pérou), Papa Abdoulaye Dieng Diagne (Sénégal), Mélissa Kabre (Bénin), Ali Bone (Nicaragua), Sean Ayyadi Pilon (Canada), Patrice Halley (Honduras).