La relance de la production d’aliments et de grains de base en contexte post COVID-19 au Honduras

Famille à Jesus de Otoro, au Honduras, devant leur potager alimentaire
Les membres d’une famille de la communauté de Los Alpes, à Jesus de Otoro qui posent devant l’avancement de leur potager alimentaire. Crédits photo : Jean-Philippe Gélinas

Un nouveau projet de solidarité pour les femmes

Le 14 juillet dernier, SUCO recevait l’accord du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF) de Québec pour exécuter un projet au Honduras pour mieux répondre aux besoins des populations locales. Ce qui devait être au départ un projet Québec Sans Frontières à réaliser avec l’appui des stagiaires québecois·ses, fut donc transformé en un projet de relance de la production de grains de base et d’aliments dans plusieurs communautés rurales du Honduras. Devant les restrictions de mobilité internationales, le MRIF, SUCO et son partenaire local, la FIPAH (Fundación para la Investigación Participativa con Agricultores de Honduras) se sont mobilisés afin de répondre rapidement aux besoins émergeants suite à un confinement très rigoureux dans l’ensemble du pays depuis mars dernier.

Relancer la production en contexte de confinement afin d’assurer l’alimentation des populations les plus vulnérables

Au Honduras, un couvre-feu total et sans exceptions pour l’ensemble du territoire depuis le début de la crise sanitaire a été mis en place. Suite aux restrictions de circulation sévères, les réserves d’aliments dans les communautés se sont épuisées graduellement en raison des difficultés d’approvisionnement de matières premières. Face à ce contexte, la FIPAH a fait l’état de la situation des différentes communautés de la région de Jesús de Otoro, au Honduras, afin d’évaluer les mécanismes qui pourraient appuyer les familles affectées par ce confinement total. Les évaluations terrain ont mis en évidence le besoin urgent de stimuler la production de semences et d’aliments dans les communautés afin de garantir un accès à l’alimentation. À ce jour, le partenaire de SUCO appui plusieurs centaines de familles dans la relance de la production de semences indigènes adaptées aux conditions de différentes communautés.

 

Un soutien qui fait la différence

 

Grâce à l’appui financier du MRIF, ce sont plus de 250 familles qui sont appuyées directement par l’implantation de potagers pour la production alimentaire ainsi que des réserves de semences pour la saison 2020-2021. Le 29 octobre dernier, l’équipe de SUCO au Honduras effectuait une mission de suivi avec la FIPAH. L’équipe a visité les avancements du projet dans la communauté de Los Alpes, dans la municipalité de Jesús de Otoro. Cette visite a permis de constater tout le travail effectué par la FIPAH ainsi que le dévouement des familles des communautés dans les travaux de semis et l’implantation des potagers. SUCO et son partenaire, ainsi que les membres des communautés locales, continuent de travailler activement afin d’assurer le suivi des activités.

SUCO tient à remercier le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec pour l’octroi du financement qui permet la réalisation de ce projet au Honduras.


Renseignements supplémentaires:

Jean-Philippe Gélinas
Représentant – Honduras
Courriel: jean-philippe@suco.org