Hommage à la militante Berta Cáceres au Honduras

Murale en hommage à Berta Cáceres. Crédit photo: Eber Raudales

Une œuvre de résilience souligné au Jour de la Terre

Le 22 avril dernier, le bureau de SUCO au Honduras inaugurait une murale en hommage à Berta Cáceres, une militante écologiste hondurienne assassinée le 03 mars 2016 à La Esperanza, au Honduras. L’œuvre a été réalisée par un collectif de jeunes de la capitale, l’Academia de Liderazgo Social, afin de souligner la lutte de Berta pour la défense de l’environnement au Honduras. En 2015, son travail pour la défense de l’environnement est couronné à l’échelle mondiale alors qu’elle reçoit le prestigieux prix Goldman, qui honore chaque année des personnes qui posent des gestes extraordinaires pour la protection de l’environnement. Berta Cáceres est sans doute une des personnalités les plus reconnues aujourd’hui en ce qui concerne la défense du territoire.

L’équipe de SUCO et du collectif ont donc décidé de souligné cette héroïne en lui rendant hommage à travers cette œuvre inspirante.

Un partenariat innovant au Honduras

L’Academia de Liderazgo Social est un collectif composé de jeunes qui travaille activement sur des projets visant l’autonomisation des jeunes hommes et jeunes filles au Honduras. 

En avril dernier, SUCO ouvrait ses portes afin d’accueillir les membres du collectif pour échanger sur leur vision, leur mission ainsi que les activités menées par le collectif afin d’établir des pistes de collaboration sur différents enjeux comme les droits de la personne ou encore la résilience aux changements climatiques. Une journée de travail qui a été menée à terme par la création d’une murale commémorative des luttes de Berta, où autant l’équipe de l’Academia que celle de SUCO ont mis la main à l’ouvrage.

La résilience aux changements climatiques au cœur de nos actions

Notre représentation au Honduras travaille activement sur plusieurs enjeux reliés aux changements climatiques notamment à travers des actions de renforcement de la production agricole viable ou même par la promotion de certains principes d’économie circulaire.

Selon une étude publiée en mars dernier par des chercheurs·euses de l’université de Duke, au Honduras, il y a un lien entre les impacts des changements climatiques — sécheresses prolongées ou les ouragans Eta et Iota qui ont tous deux atteint le Honduras en novembre 2020 — les migrations et les conflits. Devant ce contexte difficile, les partenaires de SUCO mettent en œuvre différentes actions de mitigation et de résilience aux changements climatiques afin d’accompagner les populations les plus affectées et contribuent au maintien de la paix et à l’amélioration des conditions de vies de ces personnes. 

Du Canada en passant par le Honduras, les populations sont aux prises avec des enjeux environnementaux de plus en plus difficiles et hostiles. Il est nécessaire, plus que jamais, de poser des gestes concrets et porteurs de changement afin de faire de ce monde un endroit plus solidaire, équitable et durable. Notre équipe est fière de contribuer à cette transition socioécologique autant dans les pays du sud qu’au Canada avec le projet Ciné Vert !

Cet article a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère des Affaires mondiales Canada pour le programme de coopération volontaire (PCV).

Crédits photos: Eber Raudales

Renseignements supplémentaires :

Jean-Philippe Gélinas
Représentant pays, SUCO au Honduras, Tegucigalpa
Téléphone : (504) 2281-1030
Courriel : honduras@suco.org