L’appui de SUCO aux systèmes alimentaires en Haïti

20 ans de proximité pour appuyer la population haïtienne.

En plus de célébrer ces 60 ans, SUCO souligne cette année 20 ans de présence auprès des populations haïtiennes dans la mise en œuvre de divers projets d’appui aux collectivités, et plus précisément dans les domaines agricoles et de l’alimentation. En Haïti, comme ailleurs dans le monde, notre organisation rassemble des personnes et des ressources pour appuyer de nombreuses communautés à améliorer leur autonomie alimentaire par la mise en place de systèmes alimentaires viables. 

Depuis ses tout débuts en 2001, le travail de SUCO en Haïti s’appuie sur une bonne compréhension des besoins des populations, afin de pouvoir développer, de façon collaborative, des solutions adaptées et durables, et ce, en valorisant les savoirs existants. En plus des projets majeurs, tels que PRAN, PROMAVI et PROFI — femmes et jeunes, près d’une vingtaine de projets ont été mises en œuvre.

Une expertise qui renforce les systèmes alimentaires haïtiens

Une des initiatives qui a le plus marqué la programmation de SUCO en Haïti est la création du Djakout Peyzan en 2003, une boîte à outils de guides techniques et pédagogiques traitant des pratiques et techniques agricoles adaptée à une population peu alphabétisée, qui encore utilisée à ce jour dans le cadre de différents projets.  Adapté à partir du manuel Machete Verde développé par SUCO au Nicaragua, le Djakout Peyzan reprend les techniques agroécologiques des manuels originaux, tout en ayant été adapté au contexte local, une opération qui a sollicité une cinquantaine d’agronomes, vétérinaires et technicien·nes agricoles en plus de quelques 250 paysans ; afin de développer un matériel traduisant bien la réalité et les besoins de ces derniers.

Le Projet de relance agricole et amélioration de la nutrition pour la sécurité alimentaire des familles paysannes dans la commune de Marigot (PRAN), financé par l’Union européenne s’est quant à lui déroulé de 2013 à 2015. Articulé selon trois composantes, l’initiative a permis la protection, conservation et réhabilitation des sols, la formation et l’accompagnement en techniques agricoles et d’élevage respectueuses de l’environnement ; en plus de la formation, sensibilisation et de l’accompagnement pour l’éducation nutritionnelle et alimentaire.

En continuité, le projet PROFI – Femmes et Jeunes est démarré.

Plus récemment, SUCO a mené le projet PROMAVI (2019-2021) dans le sud du pays, grâce au financement du ministère des Relations internationales et de la francophonie du Québec (MRIF). Ce plus récent projet a permis d’appuyer plus de 200 femmes productrices, en mettant à disposition des semences, des outils et des équipements, en plus d’offrir de la formation et de l’accompagnement personnalisées sur  l’implantation et l’exploitation de jardins maraîchers en milieu familial, sur les bonnes pratiques et habitudes alimentaires et nutritionnelles, ainsi que sur le stockage et le conditionnement des produits récoltés. Les thématiques traitées ont été dans la logique des opérations et des itinéraires techniques, soit l’emplacement du jardin, la préparation de sol, la mise en place d’une planche de semis, l’entretien et le suivi contre les ravageurs, les fertilisants, la conservation et le conditionnement. 

En continuité avec les actions de PROMAVI, l’organisation mettra en œuvre, pour les trois prochaines années, soit jusqu’à 2024, une initiative de grande envergure grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère des Affaires mondiales Canada : le projet PROFI Femmes et Jeunes. Portant plus précisément sur la redynamisation et l’adaptation aux changements climatiques des filières mangue, noix de cajou et maraichère, l’intervention permettra de réduire la vulnérabilité économique et alimentaire des Haïtiens et Haïtiennes du département du Sud en contribuant au renforcement du système alimentaire local en offrant sur les marchés haïtiens des produits locaux sains et de meilleure qualité et en  consolidant les organisations paysannes dans leur rôle d’actrices économiques clés. De pair avec ses partenaires et les populations locales, SUCO est fière de pouvoir œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie auprès de gens engagé·es dans la mission de SUCO.  

«Les interventions de SUCO en Haïti ont toujours atteint les résultats escomptés. Les personnes participantes aux projets de SUCO sont toujours satisfaites. Les fonds alloués aux activités sont bien dépensés. De plus, les interventions de SUCO en Haïti sont de type collaboratif, elle va vers les communautés afin de mieux connaître leurs besoins. (…) le projet PRAN dans le département du Sud-Est m’a beaucoup marqué puisque moi comme chauffeur avec les coopérants volontaires et toute l’équipe de projet on a pu développer une synergie, une très bonne collaboration, une bonne ambiance de travail pour la réussite du projet. C’était comme une famille. »

– Wanique Grager, chauffeur auprès de SUCO depuis 2001
Renseignements supplémentaires :

Julie Potvin-Lajoie
Chargée de projets – Équipe projets
514 272-3019, poste 239
Courriel : juliepotvin-lajoie@suco.org