Conférence « Solidaires avec les Dominicains et les Dominicaines d’origine haïtienne »

Imaginez que vous êtes nés en République dominicaine de parents haïtiens et que vous apprenez soudainement que votre acte de naissance n’est plus reconnu et qu’on vous expulse vers un camp de fortune en Haïti, sans eau potable ni électricité. C’est ce que vivent des centaines de milliers de Dominicains et Dominicaines d’origine haïtienne depuis la fin de 2013, alors que la Cour constitutionnelle dominicaine adoptait la décision 168-13 qui stipule que « les enfants nés dans le pays de parents étrangers en transit n’ont pas la nationalité dominicaine».

Le 22 octobre prochain à 17h30 au Centre St-Pierre, SUCO vous invite à assister à une conférence de M. Frantz André et de Mme. Jennie Laure Sully du Comité d’actions contre la décision 168-13 de la République dominicaine. Ils brosseront un portrait de la situation vécue par les Dominicains et les Dominicaines d’origine haïtienne expulsés vers Haïti.

Détails de l’événement :

Conférence « Solidaires avec les Dominicains et les Dominicaines d’origine haïtienne »
Quand ? Le 22 octobre dès 17h30
Où ? Centre St-Pierre, 1212 rue Panet, Montréal

Renseignements : Yasmina Britel (yasminabritel@suco.org ou 514 272-3019 poste 234)

 

eventconference_web_2

 

Nos conférenciers

Frantz-Bio-Photo

Frantz André

Travailleur autonome et militant pour la défense des droits de la personne, Frantz André a fait des études universitaires en ressources humaines, en gestion des données et en finance. Il a bâti une expérience de plus de vingt ans en gestion exécutive dans le secteur de la restauration comme directeur des opérations et consultant entre autres pour General Mills, Chez Cora et Tim Hortons. Passant du monde corporatif à l’engagement citoyen, Frantz André a, ces dernières années, mis ses compétences au service d’organisations qui lui tiennent à cœur tels que les comités d’usagers d’établissements de santé, les Olympiques spéciaux du Québec et les ONG de coopération avec Haïti. Il est devenu, le 12 octobre 2013, un des membres fondateurs et porte-parole du comité d’actions contre la décision 168-13 de la République dominicaine.

 

Jennie-Bio-Photo

Jennie-Laure Sully

Chercheuse associée à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques, Jennie-Laure Sully a précédemment oeuvré dans le milieu hospitalier en tant que coordonnatrice de recherche. Depuis 2010, elle est membre du Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN). Elle est présidente de la Coopérative de solidarité Azaka, entreprise d’économie sociale constituée en novembre 2013 dans le but d’offrir aux petits producteurs Haïtiens et aux Québécois un moyen gagnant – gagnant de vivre une solidarité nord-sud. Elle est membre du Comité d’actions contre la décision 168-13 depuis le 12 octobre 2013.